LA CONFUIRENCE

Tantôt épanouis, tantôt aliénés, nous entretenons une drôle de relation avec notre travail l’image de cette clown-employée qui le glorifie à tel point qu’il finit par devenir l’homme de sa vie.

Meilleur ami, confident, partenaire de succès, il prend progressivement la forme d’un mari un peu trop attentionné, et finit par devenir un despote, oppresseur et persécuteur.

A travers la métaphore de la relation amoureuse, ce spectacle nous parle de notre amour haine pour le travail mais aussi de notre solitude et de notre volonté d’en sortir. L’exercice normé de la conférence devient soudain le lieu d’une parole permissive.

Une « confuirence », qui montre du doigt les incohérences d’un monde où la souffrance du salarié est omniprésente.

Texte et jeu : Anahid Gholami Saba
Aide à la mise en scène : Pierre Ophèle-Bonicel

La Confuirence | Compagnie La Brume

Soutiens :

Scroll to Top